Qui donc devant l'amour ose parler d'enfer? Maudit soit à jamais le rêveur inutile, qui voulut le premier, dans sa stupidité,s'éprenant d'un problème insoluble et stérile,
aux choses de l'amour mêler l'honnêteté.

war inside my head


Je rentre à peine d'une semaine chez mon amoureux, en Bretagne. Région magnifique, poetique et pleine de sensibilité. C'est sûrement faux mais j'ai l'impression que l'empreinte de l'homme y est plus petite.
Une semaine à se promener, à piquer une barque et faire le tour d'un étang, pas n'importe quel étang, une semaine de calins, de vinyles, de bonheur, de pains au chocolat, de clopes, de poker, de rires, de jogging comme de petite robe, une semaine de bonheur.
Je n'ai jamais été la fille cucu qui croyait au prince charmant, l'amour m'est toujours apparu comme une belle connerie, une chose de plus que créent les gens et la société pour se persuader qu'ils sont heureux.
J'avais tort, ça existe, mais ça fait autant de bien que de mal, surtout avec 700km de distance.
L'amour te change, change tes relations avec les autres, ceux que tu pensais etre tes amis, tes parents tout.
Cette année est une année de remise en question, parceque oui me montrer dans un café branché habillée d'une façon qualifiée de "hype" ne m'interesse plus, trainer à des soirées où sont les "gens cools/populaires" qui sont au final toutes les mêmes non plus.
Alors oui je ne sais plus qui je suis, qui je veux devenir et qui j'admire mais en tout cas je me rends compte que ce changement, cette évolution, entraîne la perte de personnes qui m'étaient chères.
Parfois j'aimerais retourner dans cette illusion que la vie c'est ça, sortir un maximum et acheter une foule d'habits et fréquenter des gens cools mais je crois bien que c'est impossible.
Selon moi l'amour n'est pas seulement la découverte de l'autre mais aussi la découverte de soi par le biais de l'autre.









4 commentaires:

  1. Tes photos sont extras, j'aime toujours autant! Je suis encore jamais sortie avec personne et j'ai 16ans! Parfois je me demande s'il y a ne serait-ce qu'un garçon qui s'intéresserait à moi. M'enfin ca va venir! (J'espère!) Ton texte est touchant, j'ai un peu la même façon de penser que toi!
    Bisous!

    RépondreSupprimer
  2. Tellement vrai. Ce que tu dis est très beaucoup et surtout représente bel et bien la réalité. Joli post et jolies photos, encore une fois!

    RépondreSupprimer
  3. La 2eme photo est vraiment jolie!

    RépondreSupprimer
  4. Très joli texte et superbes photos, j'aime particulièrement la première et la troisième. ;)

    RépondreSupprimer

Vos petits mots :